Mon code déontologique

Respect

Le praticien certifié en hypnose, relation d’aide, Fleurs de Bach est tenu d’utiliser ses compétences dans le respect des valeurs et de la dignité de son client au mieux des intérêts de celui-ci. Il est fondamental que le praticien maintienne une relation de confiance avec son client. Le praticien est un professionnel fiable sur qui le client peut compter et qui, dans la mesure de ses capacités, respecte ses engagements en toute neutralité. Le praticien ne traite pas une maladie, il rencontre une personne.

 

Compétence, limites

Le praticien certifié en hypnose, relation d’aide, Fleurs de Bach doit exercer sa profession de manière compétente et honnête selon ses formations. De  plus, il sera continuellement supervisé par un tiers qualifié. Le praticien sait se remettre en question constamment et saura également adresser son client à un autre praticien plus compétent si ses limites de compétences professionnelles sont atteintes. Le praticien ne porte aucun jugement ni diagnostic et ne remplace en aucun cas les traitements en cours

 

Le secret professionnel

Le praticien certifié en hypnose, relation d’aide, Fleurs de Bach est soumis au secret professionnel absolu concernant tout ce qui lui est confié dans l’exercice de sa profession.

Il ne doit pas dévoiler qu’une personne a requis ses services et doit sauvegarder l’anonymat de cette personne s’il utilise des renseignements obtenus de celle-ci à des fins didactiques.

Il est tenu de garder secret le contenu du dossier qu’il conserve sur son client et ne peut le dévoiler à quiconque sans le consentement écrit de son client.

Il agit professionnellement auprès d’une personne, d’un couple, d’une famille ou d’un groupe, le droit au secret professionnel de chaque membre du couple, de chaque membre doit être préservé.

 

Contrat moral

Qu’il soit verbal ou écrit, le praticien explicite avec clarté les honoraires, les modalités de paiement, les annulations de consultation de la part du client comme du praticien, les congés. La durée de l’accompagnement, la fin de l’accompagnement et l’envoi vers un autre praticien sont l’objet d’une discussion entre le client et le praticien en recherchant un accord mutuel.

 

La relation du praticien avec les clients

Elle est professionnelle, essentiellement dans la vision du bien-être du client et s’interdisant tout diagnostic médical. Il s’adapte à la demande des clients respectant leur rythme, en valorisant le potentiel positif en l’aidant à le découvrir et le laisser éclore.  Avec respect et acceptation des clients et de leur liberté individuelle : le respect et l’acceptation des clients s’exercent par-delà toute différence culturelle, politique, religieuse, sociale, raciale et de personnalité ou caractère, dans un accueil pleinement inconditionnel.

 

L’accompagnement

L’accompagnement se pratique avec une belle présence, une écoute active, une bienveillance en pleine conscience. Le praticien se doit d’expliquer ce qu’il dit et ce qu’il fait en toute cohérence. Ainsi, de la même manière au cours du cheminement, tout choix de tel ou tel outil se fera d’un commun accord avec le client.